Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 11:12

rubon0

Le Syndicat National des Journalistes, première organisation de la profession et membre fondateur de l'Union syndicale Solidaires, ressent la nécessité d'une action urgente et unitaire sur le dossier des retraites qui concerne tous les salariés. C'est pour cela qu'il se joint à la journée d'action nationale du 27 mai.


Les rendez-vous en Haute-Normandie :

Cours Franklin à 10 heures au Havre

Cours Clémenceau à 10 heures à Rouen

Pré du Bel-Ebat, devant la salle omnisports à Evreux, à 14h30.


Le SNJ participera à cette journée sous le seul mot d'ordre de la défense de notre bien commun: la retraite ! Ce choix se fonde d'abord sur le caractère d'urgence d'une réponse syndicale à la hauteur de cet enjeu. Enjeu d'autant plus lourd qu'il se double de menaces sur les régimes de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO, suspendus à la prolongation de l'accord de mars 2009. Ce texte, validé uniquement jusqu'à fin 2010, garantit jusqu’ici aux ex-salariés du privé de pouvoir percevoir une retraite complémentaire entre 60 et 65 ans.

Le SNJ appelle ses sections à soutenir toutes formes de mobilisation, y compris les appels à des journées de grève, reconductibles ou non, et interprofessionnelles, destinées à s'opposer à un nouvel abaissement général des droits des salariés.

Le SNJ est plus que jamais convaincu, à la lumière de ce qui s'est passé depuis un peu plus d'un an, que des journées d'action lancées isolément les unes des autres, avec des mots d'ordre multiples engendrant de la confusion, ne permettent pas de mobiliser les salariés.

L'enjeu des retraites, qui touche toute la population de notre pays, toutes les générations, d'aujourd'hui et de demain, sans distinction, oblige à l'unité syndicale. Le SNJ en fait son cheval de bataille prioritaire pour les mois à venir.

Il s'agit de mettre un terme à ce nivellement par le bas de nos protections sociales. Jamais les reculs n’avaient connu une telle ampleur, depuis l'instauration des garanties sociales telles qu'elles avaient été conçues dans le programme du Conseil national de la Résistance, à une époque où, pourtant, les marges de manoeuvre étaient bien moindres qu'aujourd'hui.

Si les syndicats manquent ce rendez-vous, ils le paieront chèrement, notamment en perdant une bonne part de leur crédibilité. Manquer le rendez-vous des retraites, ce serait ouvrir toute grande la porte à tous les reculs sociaux.

Le SNJ, enfin, n'est pas dupe des justifications avancées par le gouvernement pour tenter de remettre en cause notre système de retraites. Car cette crise ne sévit pas de la même façon selon que l'on se trouve du côté du monde de la finance et des actionnaires, ou du côté du monde du travail.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans syndicalisme
commenter cet article

commentaires