Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 11:40

Ce matin, en présence de l'administrateur judiciaire, les élus du comité d'entreprise de la SNPEI ont eu connaissance de trois offres de reprise.

Elles émanent de Jean-Charles Bourdier, qui présente un projet tourné vers le numérique et suppose la suppression d'environ 120 postes (la même configuration que la proposition de la direction actuelle de la SNPEI). Autre offre, celle de MM. Ellie et Huertas. Détaillée, elle est mieux disante socialement (de l'ordre de 85 suppressions d'emploi). Enfin, le groupe Rossel a fait un début d'offre de reprise mais conditionne sa réalisation au rapprochement effectif entre GHM et Rossel ainsi qu'à la reprise du pôle CAP de GHM. Là encore, ce sont 120 postes qui seraient supprimés (régie pub comprise).

Chacune de ces offres est assortie de conditions suspensives drastiques, ne voulant pas laisser aux organisations syndicales une réelle marge de négociation. L'offre de Jean-Charles Bourdier est assortie d'une proposition d'investissement sur une nouvelle rotative.

Le financement de ces offres, du moins pour les deux premières, demeure problématique.

 

Davantage d'infos ultérieurement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans GHM
commenter cet article

commentaires