Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 19:59

Après quatre mois d'attente, la direction de GHM a enfin daigné convoquer un comité de groupe extraordinaire, vendredi 16 septembre. Réclamé à corps et à cris par les élus, ce comité ne comportait qu'un seul point à l'ordre du jour : "Positionnement stratégique des activités de presse quotidienne régionale du groupe en métropole". De manière plus prosaïque : "Qu'attendre des conclusions du rapport Roland Berger ?" , rapport rendu en juin et décortiqué à la loupe tout l'été.

Dominique Bernard, seul dans l'arène avec Xavier Journoud (Philippe Hersant à nouveau absent) dépeint une situation sans espoir d'amélioration d'ici 2014. Le directeur général du groupe déclare retenir onze des vingt-cinq propositions de ce rapport, dans l'optique d'un "plan de développement".

Parmi les leviers retenus ceux suivants, lesquels n'ont d'ailleurs rien de révolutionnaire, au point de s'interroger sur l'opportunité de financer une telle étude : acquisition de nouveaux sites, élargissement de l'événementiel (organisation de salons, auto, loisirs, emploi...), mutualisations à tout va, distribution de la PQN, création en interne d'un troisième magazine de fin de semaine, développement de sites de presse, des thématiques, des éditoriaux, des rédactions multi supports, bimédia, trimédia... Et bien sûr la nécessité de réduire les coûts ! Partout et à tous les niveaux !

"Nous avons des coûts supérieurs à la moyenne de la PQR en France. Ils faut qu'ils soient au niveau du marché et on est très au-dessus", déclare Dominique Bernard avant d'ajouter : "Rouen, Reims et Nice dans une moindre mesure sont les mauvais élèves du groupe (...) Il faudra optimiser les coûts, il y a des décisions qui devront être prises pour les budgets 2012 (...) Les deux mois qui viennent sont stratégiques" (1).

Maître en l'art de manier la langue de bois, le bras armé de Philippe Hersant se dérobe sur le chapitre des suppressions d'emplois : "Je n'ai pas pris de décision". Echaudé par l'audit Atekarney qui sest traduit à la Comareg par quelque 800 licenciements et 500 départs 'naturels", on peut légitimement s'attendre au pire pour la presse payante. Quant à d'éventuelles cessions, seuls les titres normands sont à vendre... Du moins "officiellement" !

Les élus SNJ au comité de groupe


(1) Stratégique est aussi la décision fin novembre du tribunal de commerce de Lyon de la poursuite d'activité ou non de la Comareg.



Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI
commenter cet article

commentaires