Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 18:22

rubon0

La réunion concernant l'éventuelle conclusion d'un accord de méthode avant la signature d'un PSE  (Plan de sauvegarde de l'emploi) à Paris-Normandie a été reportée. Cette réunion devait se tenir le lundi 16 janvier, elle a été reportée sine die par la direction vendredi.

Reste à expliquer ce qui se passe au sein de la société normande de presse, d'édition et d'impression (SNPEI) qui regroupe les titres de Paris-Normandie et de la Presse Havraise.

Face à des déficits récurrents, les titres normands sont en difficulté. Ils le sont d'autant plus que le groupe GHM, qui est sous mandataire ad hoc, n'est plus en mesure de financer les déficits locaux. Les délais seraient courts.

Un plan de sauvegarde de l'emploi est donc envisagé, sans que la direction n'en ait annoncé la nature ou l'ampleur. Et elle voudrait que les organisations syndicales adoptent cet accord de méthode sans connaître l'ampleur des destructions d'emplois envisagées...

Constat: : le groupe Hersant Media paye sa boulimie. Il a acheté à contre courant du marché les titres Paru-Vendu, il a acheté les titres du pôle sud (Nice Matin, La Provence) et paie aujourd'hui la crise des petites annonces et le prix des ses enchères dans le sud.

Constat : après le retournement du marché, GHM a lâché les salariés de Paru-Vendu qui luttent encore aujourd'hui pour leur dignité. Ce fut le plus important plan social de l'année 2011 en France.

Constat : face à son endettement, GHM a renégocié sa dette, s'est associé au Belge Rossel,  et a mis Paris Normandie dans une impasse (voir des posts précédents).

Constat : les salariés sont invités à payer la dette de GHM en Normandie, sans que le groupe n'ait sérieusement envisagé des investissements indutriels et rédactionnels permettant de sortir les titres par le haut.

Constat : depuis son rachat de Paris-Normandie dans les années 1970, le groupe Hersant a vidé de sa substance les titres normands (vente des sièges sociaux, vente des hebdomadaires rachetés sur les fonds propres de Paris Normandie) .

Le syndicat national des journalistes, premier syndicat de la profession, prendra routes ses responsabilités dans les semaines qui viennent. Son action n'aura que pour seuls buts :

 - la sauvegarde de l'emploi de tous les salariés de la presse

 - éviter que les salariés soient les victimes de la dette de GHM.

 

Le syndicat national des journalistesrubon0

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI
commenter cet article

commentaires