Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 16:43

Suite à notre dernier post, la direction de Paris Normandie a fait savoir que l'entreprise n'était pas en cessation de paiement. Tant mieux. Le groupe GHM (Groupe Hersant Media) a confirmé avoir un projet de rapprochement avec le Belge Rossel pour créer une holding dont Rossel serait l'opérateur et qui comprendrait la totalité des titres actuellement détenus par GHM, sauf Paris Normandie.

Le titre normand aurait vocation  à rejoindre cette holding une fois que ses finances auront été rétablies. Elles sont aujourd'hui dans le rouge. Dans l'inervalle, le titre resterait sous le contrôle exclusif de GHM.

Deux, voire trois scenarios existent. L'apurement du déficit chronique passe, selon le groupe et l'entreprise, par une restructuration, synonyme bien que le mot n'ait pas encore été lâché, de licenciements. Un PSE, donc. A quel horizon ? Combien de postes ? Le SNJ sera très vigilant.

On peut aussi redouter un scénario à la Comareg, où le PSE est passé par le tribunal de commerce et une cessation de paiements puis une période d'observation... D'où les informations sorties chez nos confrères de RTL et des Echos évoquant une faillite ou un dépôt de bilan de l'entreprise ? Les Echos ont d'ailleurs sourcé ces informations comme provenant de chez GHM dans leur édition papier de vendredi.

Enfin, on peut aussi craindre que l'isolement dans lequel va être plongé le titre Paris-Normandie (si le rapprochement GHM - Rossel est validé) peut lui devenir fatal.

Les mois à venir seront décisifs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans GHM
commenter cet article

commentaires