Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 11:45

Depuis des années, le Syndicat national des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, milite pour l’harmonisation du droit français avec la jurisprudence européenne en terme de protection des sources des journalistes.

Pour cette raison, le SNJ s’était félicité de l’adoption de la loi du 4 janvier 2010, tout en étant le premier à regretter des exceptions et imprécisions qui, disait-il, « risquaient d’ouvrir la voie à des interprétations divergentes des enquêteurs du Parquet et des tribunaux  ».

C’est donc avec intérêt qu’il a pris connaissance de la volonté de la garde des Sceaux de corriger ces imperfections. Mais, le SNJ, représentant un journaliste sur deux, constate et déplore avoir été exclu de tous les travaux préparatoires avec la garde des Sceaux alors qu’elle affirme avoir consulté la profession. Il s’inquiète aussi beaucoup de l’annonce, par le porte-parole du ministère, selon laquelle la loi du 4 janvier 2010 serait abrogée alors qu’il n’était question que de la compléter.

Quelles que soient ses imperfections, ce texte est en effet, dans certaines de ses dispositions, beaucoup plus protecteur pour les sources des journalistes que la plupart des législations existantes dans les autres démocraties y compris dans la loi belge.

Le SNJ, artisan principal de la protection des sources, a des propositions concrètes et innovantes dans l’optique d’un texte de loi qui ne laisse pas de place aux exceptions et à l’ambigüité, et assure la sécurité des sources elles-mêmes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNIC - dans Libertés
commenter cet article

commentaires