Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 02:08

Ce jeudi restera dans nos mémoires comme une belle journée de printemps et... d'espoirs. Au lendemain de l'occupation pacifique mais réussie (puisque fortement médiatisée) du golf de Nantilly, deux autres événements sont venus regonfler le moral des troupes.

Dès 9 h, la secrétaire du CHSCT était à la barre du tribunal de grande instance, traduite en référé par la direction, pour avoir refusé de signer une convocation. Malgré l'opposition de la partie adverse, elle a obtenu le renvoi de l'affaire au 12 avril, soit au lendemain de la décision attendue du tribunal de commerce du Havre.

Ouf de soulagement 

Le CE, qui devait se tenir à 9 h lui aussi, mais a été retardé du fait de ce rendez-vous judiciaire, a appris par Me Hess, administrateur judiciaire, l'existence d'un repreneur potentiel. En effet, l'offre des sieurs Ellie et Huertas (anciens dirigeants de la Socpresse) a été jugée recevable, bien qu'incomplète à ce jour. De ce fait, le plan social de notre directeur, surdimensionné, a été immédiatement suspendu. Une gifle, pour cette direction en qui le personnel n'avait plus aucune confiance (cf vos motions de défiance). Cette offre de reprise permettra à Me Hess de demander au tribunal de commerce, le 11 avril prochain, la prolongation de la période d'observation pour deux mois. Le temps, pour le comité d'entreprise, d'examiner l'offre de reprise présentée, ou tout autre qui surviendrait, si par hasard Rossel venait à sortir du bois.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans syndicalisme
commenter cet article

commentaires