Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 12:04

logo actualisé

Le Syndicat national des journalistes publie sur son site national le communiqué suivant concernant les quotidiens haut-normands et plus largement l'ensemble de Groupe Hersant Médias.

 

Depuis plusieurs mois, les journalistes et les autres salariés des journaux du Groupe Hersant Média se battent, dos au mur, avec le soutien du Syndicat National des Journalistes, pour maintenir en vie leurs 13 quotidiens, défendre le pluralisme de l’information et sauver leurs emplois. Paris-Normandie, Le Havre Libre, Le Havre Presse, Le Progrès de Fécamp, L’Union de Reims,Libération Champagne, L’Ardennais, L’Est Éclair, L’Aisne Nouvelle, Nice Matin, Var Matin, Corse Matin et La Provence sont au cœur d’une tourmente financière, victimes potentielles d’un désengagement des héritiers Hersant. Ces actionnaires majoritaires du groupe qu’ils ne contrôlent même plus, se désintéressent de l’avenir d’une presse régionale dont ils avaient pourtant la responsabilité.

Parce que la presse n’est pas un secteur marchand comme les autres, la partie de Monopolyfinancier dans laquelle les héritiers Hersant se sont engagés est inacceptable, moralement et politiquement. Par concentration, "mutualisation", ou liquidation judiciaire, la disparition de certains de ces titres de presse, souvent emblématiques de leurs régions depuis la Libération, risque de laisser orphelins des centaines de milliers de lecteurs. Ce serait le cas notamment de la Normandie qui, en cas de liquidation des journaux normands, pourrait ne plus avoir aucun quotidien régional. C’est donc bien le pluralisme de l’information, pourtant garanti par l’article 34 de la Constitution, qui risque ainsi d’être remis en cause.

Un désastre prévisible dont sont saisis depuis plusieurs semaines les différents ministères concernés. Le nouveau Président de la République, le nouveau gouvernement et cette nouvelle majorité doivent-ils accepter sans réaction une restructuration à la hache de ce groupe de presse régionale ? Le prix à payer : ce sont plusieurs centaines de licenciements et un recul irréversible de la diversité de la presse française.

Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs les parlementaires, êtes-vous prêts à laisser faire ces fossoyeurs d’une partie de notre presse régionale ? Nous voulons croire que les pouvoirs publics vont tout mettre en œuvre pour empêcher cette catastrophe économique, sociale et démocratique désormais imminente.

 

 

Paris, juin 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans syndicalisme
commenter cet article

commentaires