Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 13:21

images

rubon0

 

Compte-rendu succint du comité d’entreprise du 2 mars 2012

 

Aujourd’hui, un comité d’entreprise extraordinaire a eu lieu. Suite à la décision de mise en redressement judiciaire, les administrateurs Laurence Lessertois et Emmanuel Hess ont présenté la suite de la procédure. Elle sera nécessairement violente.

Le tribunal de commerce du Havre a donné à la SNPEI, la SPEP, la SNP et la SNPR six semaines (jusqu’au 11 avril, mais cette période d’observation peut être prolongée) pour présenter un plan de redressement.

Dans ce délai, le comité d’entreprise va se faire assister par le cabinet d’expertise Sécafi-Alfa.

Au terme de ce délai, soit l’entreprise semble viable, soit elle est reprise par un autre actionnaire, soit elle est liquidée.

Côté repreneurs, si le groupe Rossel reste une « cible » prioritaire pour les administrateurs, ce propriétaire de la Voix du Nord ne s’est pas engagé fortement jusqu’à présent.

Concrètement, les administrateurs judiciaires ont présenté aux élus un calendrier court et un comité d’entreprise qui devrait être réuni à la mi-mars va détailler le plan social envisagé par l’entreprise.

D’ici là, la mobilisation des salariés doit être totale. Notre actionnaire principal s’est désengagé. Il n’a provisionné qu’une somme de 4 M€ pour nous accompagner pendant le temps de cette casse sociale.

Dès que nous aurons de nouvelles informations, nous reviendrons vers vous.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans syndicalisme
commenter cet article

commentaires