Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 21:05

 

mit snj 2

Une délégation du SNJ a ce dimanche, en fin d'après-midi, été reçue par le ministre de la Culture et de la Communication pour évoquer la situation des titres normands de Groupe Hersant Média (GHM) et au-delà, de tous ses titres et de la situation de la presse quotidienne en général.

Le ministre s'est dit « «effaré » de la façon dont GHM a procédé (dépôt de bilan et recours au tribunal de commerce) et de l'urgence de la situation avec une trésorerie aussi limitée. Il a promis so soutien dans les semaines qui viennent pour éviter le naufrage de nos titres et les situations sociales catastrophiques que cela pourrait provoquer. Ce soutien passera par diverses mesures dont la convocation prochaine de Philippe Hersant au ministère, des aides techniques, une intervention auprès des administrateurs judiciaires et éventuellement auprès du tribunal de commerce ainsi qu'un éventuel abandon de créance.

« Il est urgent de gagner du temps pour pouvoir bien examiner la situation », a déclaré le ministre qui mettra ses services en veille « vigilante » pour suivre l'évolution de la situation « avec en permanence la recherche de solutions techniques ».

« La situation de Paris-Normandie est hors norme », a commenté le ministre en évoquant le dépôt de bilan et le risque de liquidation. « C'est une situation hors de toutes les grilles de lecture classiques et nous ne pouvons pas laisser faire les choses comme ça ». A plusieurs reprises, le ministre s'est élevé contre « l'injustice » de cette situation, un état de fait qui, pour le SNJ, a été créé par GHM, Philippe Hersant et le rapprochement avec le groupe belge Rossel, hors de tout dialogue social.

La délégation du SNJ a souligné que les mouvements de concentration, notamment entre GHM et Rossel, allaient être synonymes de destructions massives d'emploi, de perte de pertinence éditoriale et de disparitions d'espaces dédiés au débat démocratique. « C'est en effet une préoccupation citoyenne », a admis le ministre. La délégation a aussi souligné que si, pour la première fois, le sort d'un journal se décidait devant un tribunal de commerce, ce serait un signe fort donné aux patrons de presse pour accélérer la casse sociale.

Que retenir de cet entretien ? La délégation du SNJ a entendu la forte empathie du ministre Frédéric Mitterrand vis-à-vis des salariés normands et, au-delà, des salariés de la presse. Son cabinet sera présent demain au ministère du Travail à l'occasion de la table ronde souhaitée par les organisations syndicales.

 

(Sur la photo : Elizabeth Ehrmann, journaliste à l'Union et secrétaire générale du SNJ, le ministre Frédéric Mitterrand et Benoît Marin-Curtoud, de Paris-Normandie - photo François Charmot, Paris-Normandie)

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI
commenter cet article

commentaires