Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 22:58

Evreux : une bataille pas la guerre

 

C'est de cette façon - oh combien prémonitoire - que nous titrions dans une récente newsletter du SNJ de la SNPEI, après que la direction nous a informé qu'elle abandonnait le projet de regrouper la rédaction et l'équipe de la publicité sur un même site. Afin de réaliser l'économie d'un loyer et d'un poste de secrétaire à l'accueil.

Au nom des conditions de travail en général et d'une trop grande densité de population/surface disponible et des nuisances sonores occasionnées en particuliers - le SNJ avait entamé la lutte. Et fait reculer la direction.

Qui revient à la charge.

A l'occasion d'un déplacement à Evreux mercredi 10 février, consacré à l'accueil à la rédaction d'Evreux - ou plutôt à l'absence d'accueil du public rue Joséphine - on apprenait de la bouche de Sophie Bloch, rédactrice en chef et de Jean-Luc Sontag, directeur de la publicité de la SNPEI, que le regroupement des deux équipes étaient toujours un objectif pour la direction qui est d'ores et déjà à la recherche de nouveaux locaux. Le bail actuel arrive à terme à la fin de l'année et l'objectif de la direction serait de ne pas le renouveler. Car il est jugé trop élevé. ( Il est vrai que les journalistes coûtent plus cher qu'ils ne rapportent d'argent, c'est une antienne bien connue  dans notre "chère" profession ! )

 

La recherche de bureaux ( à laquelle les journalistes sont invités à participer) s'accompagne de la promesse d'une surface de bureaux suffisante pour accueillir les deux équipes dans de bonnes conditions.

Chat échaudé craignant l'eau froide, le représentant local du SNJ a prévenu la direction que le code du Travail et son chapitre conditions de travail, s'appliquait rue Joséphine mais aussi dans tous lieux de travail quel qu'il soit sur le territoire national. Nous serons donc très scrupuleux quant au respect des normes légales fixées par le Code du Travail, ce qui va sans dire. Mais nous invitons aussi la direction a faire siennes les préconisations du Code de Travail en terme de luminosité, de nuisances sonores, d'aération etc... et à tout mettre en oeuvre pour que les futurs locaux offrent des conditions de travail optimales. Il ne s'agit pas pour nous de mettre des bâtons dans les roues de la direction mais du respect du aux coaborateurs. Respect qui s'exprime aussi et évidemment dans les conditions quotidiennes de travail offerts aux collaborateurs de notre entreprise de presse. Quelle que soit leur catégorie....

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans Délégation du personnel
commenter cet article

commentaires