Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 09:40

 

Evreux : une bataille, pas la guerre !

 

Lors du CHSCT ordinaire (Comité d'hygiène de Sécurité et des Conditions de Travail) qui s'est tenu jeudi dernier, Virginie Capitaine a confirmé que le projet de réunion de la rédaction et de la publicité sur un seul site, rue Joséphine, était abandonné. Dont acte. Mais pour combien de temps ?

 

Pour mémoire et pour faire court, la rédaction s'y opposait - toutes catégories confondues - au regard des conditions de travail qui s'en seraient inévitablement trouvées fortement dégradées, compte tenu du nombre de salariés sur le site et de la surface disponible. A moins de porter des boules Quiès en continue !

 

La mobilisation des salariés locaux et des syndicats qui les représentent - SNJ et CGT ayant agi de concert dans cette affaire - la direction a reculé puis renoncé. Conséquence numéro 1 : l'équipe de la publicité va quitter le centre-ville - et les locaux qu'elle partageait avec Paris-Normandie Voyages - pour des bureaux situés sur la zone franche du Long Buisson, à l'Est d'Evreux. Conséquence numéro 2, - que l'on peut interprêter comme une mesure de rétorsion de la direction vis-à-vis d'une rédaction qui a fait échoué ses plans - l'agence d'Evreux devrait perdre le demi-poste d'hôtesse d'accueil, occupée depuis un an par une salariée de la publicité dont ce n'est d'aileurs pas le métier.

Dégât collatéral, la rédaction sera obligée de réorienter vers la zone franche la clientèle qui se présentera rue Joséphine, qui pour passer une PA, qui une pub., une annonce légale, s'abonner ou résilier ... Gageons que notre journal perdra des clients qui renonceront à reprendre leur voiture pour une escapade dans la zone franche où il est très difficile de s'orienter... Cette remarque, nous l'avons adressé à la directrice générale adjointe.  Et nous ne pouvons regretter qu'aucune solution alternative ne soit proposée...

 

Une bataille est gagnée mais sûrement pas la guerre puisque l'amélioration des conditions de travail est une lutte incessante.

 

Ainsi, lors de la visite de cette agence - deux heures trente sur place quand même ! ... - le contrôleur de la direction départementale de l'Eure avait pointé diverses entorses au Code du Travail (nous sommes dans l'attente de la transmission par la direction de la SNPEI du rapport complet de la DDT de l'Eure). Le contrôleur avait notamment pointé l'absence de ventilation mécanique dans certaines pièces.

Concernant l'ambiance sonore, la direction propose d'installer des claustras.

Concernant l'ambiance lumineuse, la direction informait qu'elle allait -enfin - accéder à la demande des SR et TE d'Evreux qui réclament depuis (trop) longtemps la pose de (simple) stores vénitiens...

 

La prochaine réunion ordinaire du CHSCT est prévue le 18 mars.

D'ici là, n'hésitez pas à contacter votre délégué SNJ au CHSCT autant que de besoin :

r.mesnildrey@presse-normande.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNPEI - dans CHSCT
commenter cet article

commentaires