Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • Le blog de Le SNJ de la SNIC
  • : Syndicat national des journalistes à Paris Normandie, Havre-Libre, Havre-Presse et progrès de Fécamp
  • Contact

Qui sommes-nous ?

Les élus du syndicat national des journalistes de la  Société normande d'information et de communication (ex-Société normande de presse, d'édition et d'impression ou SNPEI)  vous proposent ce blog. Essentiellement à destination des salariés de Paris-Normandie, du Havre-Libre, du Havre-Presse, de Liberté-Dimanche (et de ses avatars) et du Progrès de Fécamp, ce blog a pour ambition de vous apporter les informations syndicales de l'entreprise, à l'exclusion des résultats économiques pour des raisons de confidentialité.
Le directeur de publication de ce blog est : Benoît Marin-Curtoud (snj_snic@yahoo.fr et b.marincurtoud@presse-normande.com). Les commentaires postés sur ce blog seront, le cas échéant, modérés, le SNJ se devant de respecter les lois sur la presse, sur la diffamation, sur la propriété intellectuelle.

Recherche

Rejoignez-nous

Face aux difficultés -qu'elles soient économiques ou déontologiques - qui rendent l'exercice du métier de journaliste de plus en plus difficile, face à la crise économique tout court, les élus de la SNIC vous proposent ce blog. Un outil pour vous permettre de réagir, d'exprimer vos attentes.
N'hésitez plus, syndiquez-vous !

 

Archives

rubon0
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 09:35
Elections à la carte :  36 317 raisons de voter SNJ

2015, c'est l'année des scrutins. Il n'y a pas que les départementales ou les régionales en décembre mais aussi l'élection de vos représentants au sein de la commission de la carte d'identité des journalistes. Le premier tour du scrutin aura lieu du 24 avril au 12 mai. Vous recevrez votre matériel de vote par courrier.

Si en France, vous avez 36 317 raisons de voter pour les candidats du Syndicat national des journalistes, vous en avez 830 dans les cinq départements normands, soit autant que de journalistes. Pourquoi ? La commission de la carte vous paraît éloignée de vos préoccupations quotidiennes ? Détrompez-vous : elle est au coeur des combats quotidiens des journalistes pour garantir leur statut, leur déontologie. Et dans cette période économique difficile, l'élection est essentielle. Les mouvements de concentration dans toutes les formes de presse génèrent une précarisation croissante des journalistes (plus du quart d'entre eux sont désormais à la pige ou en contrat précaire). A la commission de la carte, les élus du syndicat national des journalistes se battent tous les jours contre la précarisation et la défense du statut et de ses particularités.

Cette année, c'est un vrai tandem que le SNJ présente à vos suffrages avec Anne Bouchet et Thomas Guilbert.

Elections à la carte :  36 317 raisons de voter SNJ

Anne Bouchet, 32 ans, Paris-Normandie :

« Je suis journaliste depuis bientôt 10 ans dans la presse quotidienne régionale, après être passée par l'IUT de journalisme de Tours. Pour cette première candidature à une élection professionnelle, j'ai choisi de porter les couleurs du SNJ à la CCIJP, en tant que correspondante régionale titulaire. Cette commission a un rôle prépondérant dans la défense de notre profession et son indépendance. J'estime qu'elle doit être vigilante face aux évolutions du secteur et l'apparition des nouveaux médias, pour savoir s'adapter tout en garantissant nos droits et nos devoirs en tant que journalistes professionnels. »

Thomas Guilbert, 36 ans, est journaliste au Journal d'Elbeuf (Publihebdos) depuis 2006. « Titulaire de deux licences, en langues étrangères appliquées et en sciences du langage bilingue, j'ai commencé à travailler comme correspondant local de presse, pour le Courrier de l'Eure (à l'époque dans le groupe Hersant Médias). Journaliste depuis 2006 au Journal d'Elbeuf, j'ai adhéré au SNJ en 2013 et suis délégué du personnel depuis 2014.
Être élu à la CCIJP signifie, pour moi, défendre non seulement les valeurs de la profession, mais aussi et surtout, défendre les droits acquis et à acquérir par les salariés permanents et rémunérés à la pige. »

Pourquoi une carte professionnelle ?

Le 22 mai 1936, la Commission de la carte d'identité des journalistes professionnels (CCIJP) se réunit pour la première fois.
Composée à parité de représentants des éditeurs de journaux et de syndicalistes élus par les journalistes, cette commission est chargée par la loi de délivrer une carte professionnelle aux journalistes qui peuvent y prétendre. Car cette loi, adoptée sans débat à l'unanimité du Parlement en mars 1935, donne pour la première fois un statut professionnel aux journalistes.


Mais qui va bénéficier des dispositions très avantageuses destinées aux journalistes ? Comment s'assurer que des intrus ne se glissent pas parmi ceux qui peuvent y prétendre légitimement ? En un mot, qui est journaliste ?
Sagement, la loi reste muette à ce sujet.

La définition – tautologique – qu'elle en donne alors est à peu de choses près toujours en vigueur aujourd'hui : « Le journaliste professionnel est celui qui a pour occupation principale, régulière et rétribuée, l'exercice de sa profession dans une publication quotidienne ou périodique éditée en France ou dans une agence française d'informations et qui en tire le principal des ressources nécessaires à son existence. »


En savoir plus avec : http://www.ccijp.net/

Pourquoi voter SNJ : https://www.facebook.com/VotezSnjElectionsALaCcijp?fref=ts

Elections à la carte :  36 317 raisons de voter SNJ

Partager cet article

Repost 0
Published by Le SNJ de la SNIC - dans syndicalisme
commenter cet article

commentaires